Blog

Quinoasotto!

11 novembre 2015

Fortement inspiré d’une recette du chef Claude Troisgros et posté sur instagram il y a peu, le quinoasotto (ou risotto de quinoa dans son appellation d’origine ^^) fais partie de mes découvertes récentes et approuvées!

Je vais travailler sur une version un peu plus healthy et éloigné de la recette que j’ai, mais en attendant, celle-là reste modérément fat et c’est un pur délice!

 

Les ingrédients:

– Quinoa

– Cream cheese (philadelphia, saint moret..)

– Crème fraiche

– Légumes (pour ma part: 1 brocolis et deux carottes)

– 1 Gros oignons

– 1 Gousse d’ail

– Un peu de vin blanc

– 1/2 citron vert

– Un morceau de beurre (40g environ)

– Huile d’olive

– Persil

– Parmesan

– Sel, poivre

La recette: 

Comme vous pouvez le voir, je n’ai volontairement pas mis toutes les quantités. Je l’avais fait une première fois en suivant scrupuleusement la recette de base et finalement le deuxième essai fait à l’oeil et au palet était bien meilleur!

1) Dans un premier temps il faudrat cuire le quinoa dans l’eau bouillante pendant 10 minutes. Pour le coup la quantité dépendra du nombre d’assiettes! Je compte environ 80g par personne

2) On coupe ensuite les légumes avant de les faire cuire à l’eau salé jusqu’à ce qu’ils soient tendre, 10 minutes environ. J’avais pris ici un brocolis et deux carottes, j’avais fait mes carottes en brunoise et le brocolis en tête, puis après cuisson je l’avais coupé plus finement pour n’avoir que des petits morceaux équivalent à la brunoise.

3) On ne perd pas le rythme sur les brunoises et on fait de même pour l’oignon, l’ail quant à lui sera haché.

4) Le persil peut également être haché et mis de coté pour la fin.

5) Une fois nos deux cuissons terminé, on démarre le quinoasotto: un peu d’huile d’olive auquel on joint les oignons et l’ail en les faisant dorer légèrement avant d’ajouter le quinoa bien égoutté.

6) En prenant soin de mélanger avec une cuillère en bois régulièrement, on laisse cuire le tout afin de sécher le quinoa pour 2-3 minutes avant de déglacer au vin blanc (4cl dans mon cas)

7) Vient le moment d’ajouter le cream cheese et la crème fraîche, ils vont apporter toute l’onctuosité et la douceur au plat mais attention à ne pas trop en mettre quand même pour éviter d’alourdir trop et étouffer les autres saveurs. J’ai opté pour une petite cuillère à soupe de chaque dans mon cas, on peut de toute façon en ajouter ensuite.. Et laisser cuire 5 minutes doucement.

8) Finaliser en ajoutant vos légumes, le persil haché (ou coriandre), sel, poivre, le beurre et le parmesan et hors du feu le jus de citron vert.

Pour les dosages de cette étape: le quinoa doit rester majoritaire par rapport aux légumes et le persil va apporter de la fraîcheur alors j’ai tendance à avoir la main lourde. Si votre préparation vous semble sèche: opter pour un bon morceaux de beurre et peu de parmesan, au contraire si trop de liquide, n’ajouter pas trop de beurre et plus de parmesan qui viendra aider à lier le tout. Enfin sel et poivre vont venir faire exploser toutes les saveurs et le jus de citron vert sera parfait pour apporter l’acidité manquante au plat et encore un peu plus de fraîcheur.  A votre gout donc: goutez, ajustez, goutez, ajustez, dévorez!

La petite astuce: Si vous ne voulez pas ouvrir une bouteille de vin blanc pour 4 cl, un déglaçage au bouillon de légumes est possible, mais sinon n’hésitez pas: les 71 cl restant dans la bouteille accompagneront parfaitement le quinoasotto!

Blog

De retour!

16 septembre 2015
Back

Stop, on recommence!

Les vacances m’ont permis de prendre un peu de recul sur ce blog et de m’apercevoir que je faisais fausse route.

L’écriture des premiers articles m’a permis de constater deux choses:

  • Ce que je présente pas si différent des autres site de recettes.
  • Je ne maitrise pas complétement ce que je présente.

Soient-ils franco-brésilien, vegan, glutenfree ou low carb, les recettes que je présente ici sont assez classiques et n’apportent pas de réel plus-value par rapport à ce que vous pourrez trouver sur d’autres très bon sites de cuisine. Pourquoi donc faire çà?

« Pourquoi? » C’est également la question que je me pose lorsque j’écris mes recettes. Pourquoi je fais telle cuisson et pas une autre? Pourquoi j’assaisonne à ce moment la?… Je dois avouer que je ne savais pas tout m’expliquer, et tenter d’y répondre m’a permis de voir que je n’utilisais pas toujours la bonne technique pour le bon plat.
Les balbutiements de ce blog m’ont donc amenés à beaucoup de remises en question et également à rester très humble concernant mes quelques connaissances en cuisine.

Recommençons donc. Autrement.

Et si on oubliait un peu les recettes au profit du chemin qui mène a leur création?
Je trouve que cuisiner intelligemment est plus intéressant qu’un simple exercice de reproduction. Je vous propose donc de vous emmener avec moi tout au long de mon voyage culinaire et non plus uniquement aux escales que sont les recettes. Je pense en effet que ma petite expérience, mes découvertes, mes essais peuvent être au moins aussi intéressants.
Végétarien

Parpadelle maison et sauce Alfredo à l’origan

1 juin 2015
parpadelle

Fais il y a quelques jours dans l’empressement d’une pause déjeuner, c’est une des recettes de pâtes tout maison des plus rapide que j’ai trouvé! Et comme parfois les choses sont bien faites, c’est aussi une de mes préférées.

A la demande de @siilrd sur Instagram, en voici donc la recette pour la reproduire chez vous facilement.

Les ingrédients:

Pour les parpadelle:

– 150g de farine par personne

– un oeuf pour chaque 100g de farine.

– une pincée de sel

(Pour ma part nous étions 3, j’ai fait 500g de farine et donc 5 oeufs)

Pour la sauce Alfredo:

– 25g de beurre ou margarine

– 3 grosse cuillères à soupe de crème fraîche

– De l’origan

– 3 cuillères à soupe de parmesan

– Une petite gousse d’ail

Les recettes:

Pour les parpadelle :

1) Verser la farine et le sel dans un grand saladier et faire un puits au milieu.

2) Casser les œufs dans le puits et crever les jaunes d’œufs.

3) Refermer les bord de la farine sur le puits et commencer à mélanger la pâte à la main.

4) Pétrir jusqu’à obtenir une belle pâte (environ 10 minutes). La pâte va devenir homogène, gagner en élasticité et devenir moins collante.

5) Former une boule de pâte, l’emballer dans du papier cellophane et laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.

–> A partir de cette étape, n’hésitez pas à saupoudrez de farine à chaque fois que votre pâte sera trop collante, sans en abuser afin qu’elle ne devienne pas cassante.

6) Séparer la pâte en morceaux de plus petite taille, les aplatir grossièrement puis les passer dans la machine à pâte en commençant par l’écartement le plus important. Pour assurer de beaux rectangles de pâte, je les passe généralement une première fois puis les replie sur eux même en forme de rectangle et les passe de nouveaux, en répétant l’opération plusieurs fois si nécessaire.

Si vous n’avez pas de machine à pate, il vous suffira de deux choses: un rouleau à patisserie et du courage!

7) Répéter l’opération cran par cran jusqu’à une épaisseur moyenne (cran 4 pour ma part, ma machine débutant au cran 9)

8) Rouler les rectangle afin de former un gros rouleau et couper des tranches d’ un centimètre de large avant de dérouler, voici vos parpadelle!

9) Pour la cuisson, un gros volume d’eau bouillante salée pendant environ 4-5minutes.

Pour la sauce Alfredo:

–> à faire à la dernière minute, lorsque vous mettez vos pâtes dans l’eau

1) Dans une casserole faire fondre le beurre

2) Ajouter la crème et mélanger

3) Ajouter l’ail après l’avoir haché, le parmesan et l’origan. Mélanger une petite minute et c’est déjà prêt!

Si vous avez la chance d’avoir de l’origan frais, je vous recommande de l’hacher finement et de ne l’ajouter qu’à la dernière minute.

La petite astuce: Les pâte se font toutes de la même façon, vous pouvez utiliser cette recette pour des raviolis (en descendant jusqu’à un cran plus fin) ou tous les types de pâtes que vous souhaitez! Vous pouvez également parfumer et colorer vos pâtes en y ajoutant du paprika, des tomates séchées, des épinards…ce que vous souhaitez!

Healthy, Sans Gluten, Vegan, Végétarien

Crème d’asperge au curry et croutons de pain grillé

17 mai 2015
aspargus

Mon gros défaut en cuisine est de toujours vouloir sur-compliquer, faire trop de préparations et trop de travail dans une seule assiette. Suite à un plat bien trop compliqué et prétentieux que je n’avais qu’à moitié réussi il y a quelques jours , il me restait les 3/4 d’une botte d’asperge que je ne voulais pas perdre.

Décidant cette fois de faire dans la simplicité, une crème d’asperge pour une petite entrée était la solution évidente et idéale. Agrémenté d’un peu de curry et de pain grillé, j’ai finalement eu beaucoup plus de succès qu’avec mes heures de cuisine de la veille.

Je partage donc cette reste qui ne demande presque pas de travail et qui à coup sur saura séduire.

Les ingrédients:

– Une botte d’asperges vertes

– Un oignon

– Un curry de bonne qualité

– du pain de mie complet

– Huile d’olive

– Sel

La recette:

1) Lavez vos asperges à l’eau claire.

2) Coupez les extrémités dures et mettez de coté autant d’asperges que vous souhaitez réaliser de couverts.

3) Coupez toutes les autres en petits tronçons d’un centimètre

4) Coupez les asperges mises de côté à la longueur de votre plat (voir photo) et on ne gâche rien: les chutes coupées en tronçons pour rejoindre les autres.

5) Couper l’oignon en brunoise et le faire revenir dans une casserole avec une peu d’huile d’olive. On ne veut pas trop de coloration.

6) Mettre vos tronçons dans la casserole laissez rissoler un peu avant de couvrir d’eau à niveau, on laissera sur feu moyen.

7) Ajouter une cuillère à soupe de curry et mélanger, on laissera ensuite cuire pour environ 20 minutes.

8) A 10 minutes de cuissons, les têtes d’asperge que nous avions mises de cotés peuvent rejoindre la casserole. Idéalement il faudrait réussir à les disposer avec la tête hors de l’eau afin que cette dernière, plus délicate, ne sur-cuise pas. Si vous n’y parvenez pas ce n’est rien.

9) Attaquons le pain de mie! On le tranche s’il n’est pas prétranché et on retire les croûtes, on pourra ensuite le découper en petits cubes d’une centimètre environ.

10) Dans une poêle avec une peu d’huile d’olive à feux moyen-fort, disposez vos petits cubes et faites les dorer en mélangeant de temps en temps.

11) Vos asperges sont cuites lorsque la pointe d’un couteau rentre dedans sans effort, c’est alors le moment retirer les têtes d’asperges qui doivent être encore un peu croquantes et de mixer tout le reste en conservant bien l’eau de cuisson.

12) Servez, déposer joliment votre tête d’asperge et agrémentez de quelques croûtons. J’utilise ensuite un peu d’huile d’olive pour dessiner de petites perles et finir la décoration, on peut aussi utiliser une huile de sésame grillé ou de noisette pour rajouter une petite note subtile supplémentaire.

 

La petite astuce: Cette recette est volontairement très simple et ne contient que peu d’ingrédients afin que l’on retrouve un fort gout d’asperge, mais vous pouvez également ajouter de la crème pour une résultat plus doux et plus gourmand proche d’un velouté. Pour varier les plaisir il est également possible d’associer de l’échalote aux oignons en début de cuisson. Enfin vous pouvez toasté votre pain de mie au toaster ou le faire dorer en four si vous souhaitez utiliser moins d’huile qu’à la poêle et obtenir quelque chose de vraiment très light, mais cette option diminue quand même la gourmandise des petits croûtons!

 

Sans Gluten, Vegan, Végétarien

La crème brûlée vegan

7 mai 2015
aspargus2

Lorsque j’ai demandé au groupe végétarien/végétaliens brésilien sur Facebook quelles recettes françaises ils aimeraient, je pensais à des plats salés, mais c’est finalement le sucre qui a attiré tous les suffrages. Me voila donc parti pour des essais de macarons, de croissants et de crème brûlée!

La crème brûlée a vite donné un résultat satisfaisant, le gout est un peu différent car le lait de coco ajoute au parfum de vanille, mais tout aussi bon!

Et comme j’imagine qu’il n’y a pas que nos amis brésiliens qui aiment çà, voici la recette pour vous!

Les ingrédients:

– 300g de crème dessert soja

– 50g de sucre

– Extrait de vanille

– 200ml de lait de coco

– 2g d’agar-agar

– Un peu d’eau (environ 2-4cl)

– Un peu de cassonade

La recette:

1) Mélangez ensemble le lait de coco et la crème de soja ainsi que le sucre et fouettez énergiquement.

2) Fouetter ensemble l’agar-agar et l’eau afin d’avoir un mélange homogène.

3) Mélanger vos deux préparations dans une casserole et porter l’ensemble à ébullition.

4) On maintient ébullition pendant 2 min sans cesser de remuer avec conviction pour que ça ne déborde pas!

5) Une fois les deux minutes passées, on verse dans les ramequins à crème brûlée et on laisse tiédir quelques minutes avant de conserver au frigo

6) juste avant de servir, on dépose du sucre cassonade, on penche bien le ramequin dans tous les sens pour que le sucre se répartisse de façon homogène avant de retirer le surplus

7) Vient le moment délicat de brûler sa crème au chalumeau, on ne veut plus voir de cristaux de sucre mais une jolie surface dorée, foncée et brillante!

La petite astuce: Si vous n’avez pas de chalumeau, avant de mettre le sucre mettez vos crème une dizaine de minutes au congélateur et préchauffer le four en position grill à 230°. Mettez ensuite votre sucre comme indiqué dans l’étape 7 et posez vos crème sur la grille de votre four à la position la plus haute en laissant le four ouvert. Surveillez bien, dès que toute la surface semble brillante, ce devrait être bon!

Healthy, Sans Gluten, Vegan, Végétarien

Tapenade verte Vegan

3 mai 2015
tapenadeok

Avec l’été qui approche, le début de soirée invite à un petit verre de rosée sur la terrasse pour profiter des derniers rayons de soleil et quoi de mieux pour accompagner un apéritif estival qu’une tapenade faite maison avec un peu de pain grillé. Je propose ici une recette végan, la recette traditionelle contenant des anchois, je compense la puissance et le sel qu’ils apportent par un peu de cumin et de fleur de sel, mais libre à vous d’improviser autrement!

Les ingrédients:

– 150g d’olives

– 4 cl d’huile d’olive

– Quelques capres(~15, moins ou aucun si vous n’aimez pas trop)

– 2 cuillère à café de jus de citron

– Une toute toute petite gousse d’ail

– 1 cuillére à café de cumin

La recette:

1) Mettez tous les ingrédient dans un petit mixeur et mixer, bravo vous avez fini!

2) Bon ok, une petite étape de plus: goutez, ajustez au besoin le citron ou le sel pour le gout, l’huile ou les olives pour la texture, mixer à nouveau et recommencez jusqu’à obtenir le dosage parfait.

La petite astuce: Dorez à la poêle quelques lamelles de pain complet avec un peu d’huile d’olive pour un accompagnement croustillant et délicieux!

Healthy, Sans Gluten, Vegan, Végétarien

Tian aux légumes de Provence

22 avril 2015
tian

Ce n’est que très rarement que je pense au tian de légumes lorsque vient l’heure de préparer le diner, et c’est un tort!

Composé à 99% de légumes, extrêmement simple et rapide à faire, c’est un plat healthy et plein de gout qui permet de retrouver la Provence dans son assiette sans trop cuisiner et en laissant travailler le four.

Il est végétarien et même végan et se mange seul ou accompagné d’un peu de riz par exemple. Si vous êtes omnivore, vous pouvez également l’accompagner de poulet grillé. C’est un bon plat pour les sportifs qui change du « poulet-oeuf-pain complet »

Les ingrédients:

– 2 petites courgettes

– 4 tomates

– 2 petites aubergines

– une gousse d’ail

– de l’huile d’olive

– sel et poivre

– du thym

La recette:

1) Découper tous les légumes en fine rondelle (environ 2mm d’épaisseur)

2) Couper la gousse d’ail en deux et frotter la partie fraichement coupée contre le bord du plat.

3) Huiler légèrement le plat à l’huile d’olive

4) Déposer les légumes en alternant courgettes, tomates, aubergines. Soyez créatifs sur la disposition en fonction de votre moule: cercle, spirale, lignes, zig-zag, le tout est que le plat soit rempli et que ce soit appétissant!

5) saler, poivrer, saupoudrez de thym et ajouter un léger filet d’huile d’olive.

6) Enfourner à 160° pour 45 à 60 minutes . Quand votre maison sent bon la Provence et que vos légumes sont joliment dorés, c’est cuit!

La petite astuce: afin de varier les plaisirs, il est possible d’inclure des rondelles d’oignon au mélange de légumes. Il est également possible de tapisser le fond du plat d’un caviar d’aubergine ou d’oignons caramélisés!

 

Le tian est l’une des trois inspirations du fameux plat présenté dans le film d’animation Ratatouille! Je vous propose de vous livrer les trois recette qui ont inspirées le film puis nous pourrons tenter ensemble de reproduire la petite merveille que l’on y voit!

 

 

Healthy, Sans Gluten, Vegan, Végétarien

Risotto de légumes

18 avril 2015
risotto

Quand on pense Italie on pense tout de suite aux pâtes et à la pizza bien sur, mais si je rajoute le mot « riz » à quoi vous pensez? Oui, c’était facile c’est dans le titre…

Je ne suis pas vegan, simplement végétarien, mais certains plats n’ont  besoin d’aucun produit d’origine animale pour être absolument délicieux sans effort particulier, c’est notammenent le cas de cette recette qui se trouve donc être vegan sans que ce ne soit particulièrement volontaire au départ.

Pour ce risotto, j’ai choisi d’utiliser carotte, courgettes et champignons.

Les ingrédients:

– 200g de riz arborio

– 10cl de vin blanc

– 1 maxi carottes (ou 2 petites)

– 1 gros oignon

– 1 courgette

– 500g de  champignons de paris

– de quoi parfumer votre bouillon, on trouve du bouillon de légumes végétalien en magasin bio ou vous pouvez le faire vous même.

– De l’huile d’olive

– Un peu de roquette pour l’accompagnement (facultatif)

La recette: 

1) Faire chauffer une grosse casserolle d’eau (1l environ) avec ce que vous avez choisi pour parfumer votre bouillon.

2) Coupez tous vos légumes en brunoise en veillant à bien les séparer

2) Dans un récipient à fond épais que vous mettrez sur le feu, versez un fond d’huile d’olive et vos oignons.

3) Avant que celui ci ne commence à se colorer, verser votre riz et le faire dorer un peu, vous pouvez commencer à remuer, et il faudra continuer jusqu’à la fin de la recette.

Le riz doit devenir translucide et légérement se torréfier. Cette étape permettra au riz de tenir la cuisson.

4) Versez vos carottes et votre vin blanc tiede sur le riz et laissez réduire en remuant toujours

5) Lorsque le vin a presque complétement été absorbé, vous pouvez verser une louche de bouillon sur votre riz. Vous voila parti pour un peu plus de 15 minutes à remuer votre riz en versant une nouvelle louche de bouillon à chaque fois que le liquide dans votre récipient est absorbé.

6) Au bout de 5 minutes de cuissons ajouter votre courgette.

7) Encore 5 minutes plus tard, ce sont les champignons qui viennent rejoindre le risotto

8) Enfin quand vous arrivez à votre quart d’heure de cuisson, goutez pour voir ou vous en êtes. Lorsque le riz n’est plus croquant mais toujours assez ferme, c’est le moment de passer à la dernière étape: mantecare.

9) Cette étape consiste à verser un dernier volume de bouillon et normalement d’ajouter du beurre et du parmesan, dans notre cas nous utiliserons donc un peu d’huile d’olive et si vous pouvez en trouver, du parmesan vegetal (sinon l’huile seule suffit).

La petite astuce: Cette recette accompagnée d’une poignée de roquette permet de nourrir 3-4 personnes, mais si vous êtes moins nombreux, ne jetez pas le surplus! Le risotto ne se réchauffe pas, il doit se dévorer fumant, mais vous pouvez toujours faire des galettes avec ce qu’il vous reste et les faire frire dans un peu d’huile!

 

 

 

Végétarien

Mi-cuit au chocolat

7 avril 2015
micuit

Le Mi-cuit au chocolat est sans conteste le gâteau français le plus célèbre au Brésil. Connu là-bas sous le nom de « petit gâteau », il est un symbole de la cuisine française. L’occasion pour moi, de retour de voyage, de m’essayer à cette petite gourmandise aussi bonne en bouche que capricieuse en cuisson.

Le respect des quantités est primordial pour cette recette, ainsi qu’une petite connaissance de son four et/ou quelques essais pour la cuisson. Passé ces deux petites difficultées, c’est une recette plutôt facile.

Les ingrédients:

– 110g de chocolat d’une bonne qualité (personnellement un chocolat à 60% de cacao est mon idéal en terme de puissance pour cette recette)

– 90g de beurre doux

– 120g de sucre cristal

– 3 oeufs moyens

– 40g de farine de blé

La recette:

1) Commencez par préchauffer votre four à 190°

2) Casser le chocolat en petit morceau et le mettre à fondre avec le beurre (feux doux ou bain marie)

3) Dans un saladier, mélanger les oeufs et le sucre jusqu’à obtenir une mousse blanche en surface

4) Incorporer le mélange beurre/chocolat fondu dans le saladier et mélanger

5) Ajouter la farine et mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

6) Beurrez et farinez vos moules puis y verser la pâte

7) Enfournez pour 5 minutes. La cuisson est parfait quand le mi-cuit n’est presque plus brillant en surface.

La petite astuce: Pour faciliter la réussite de la cuisson et assurer un gros coeur dégoulinant, choisissez un moule assez gros type moule à muffin. Les moules à cupcakes (utilisés pour le mi-cuit de la photo) font de très bons petits gateaux mais réduisent la marge d’erreur possible.